Le Seigneur des Anneaux RPG : Mille Ans Après
-----------------------
Votez sur les top-sites ! Faites vos fiches mes chéris !
Nous recherchons ardemment un Tuor Eladar, envoyé des Valar !
Rumeur : le Patriarche du Culte du Soleil, dans la Cité Sacrée d'Akkar en Lointain Rhùn aurait été corrompu par les suppôts de Morgoth. Cela pourrait mettre fin à des siècles de conflits religieux en Rhùn, et pourrait permettre aux Orientaux de s'unir contre l'Empire.
Les Envoyés des Valar, Gandalf, Tuor et Fingolfin viennent de débarquer à Osgiliath.
Parmi les chevaliers et les aventuriers de toute sorte, une rumeur circule : l'Intendant Aranir d'Ithilien aurait réuni des fonds pour organiser un tournoi spectaculaire commençant au solstice d'été !
Les Northmen viendraient de briser leur isolement, concluant un pacte d'alliance avec Durïn VII.
La Compagnie Grise recrute désespérément de nouveaux membres...
Promotion sur le Vieux Toby de la Comté sur le marché de Gwynhelm à Edoras
Le tristement célèbre Purion le Pervers, Seigneur des Pinnath Gelin, vient de clamser ! Avis aux jeunes demoiselles du royaume, le coeur de son héritier Gilion est encore à prendre !
Les pillards nomades sévissent de plus belle en ce printemps ! Le Roi du Gondor Aglahad II de Dol Amroth a promis de prendre des mesures drastiques.
"Trinquons nos verres et vidons la bouteille / Et laissons là les plaisirs de l'amour / Et laissons là tous ces cœurs infidèles / Qui ne veulent pas nous donner leur secours / C'est aujourd'hui que l'amour m'abandonne / Que ma maîtresse m'a refusé son coeur / Battez tambours, battez la générale !" - Le célébrissime barde Meregold Sirith poursuit sa tournée dans toutes les tavernes de l'Empire ! Ne le manquez surtout pas !

Partagez | 
 

 Son Altesse Impériale et Royale Maeonnem Telcontar Impératrice Douairière de la Terre du Milieu etReine Mère du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 01/09/2017
Age : 19

INFOS JOUEUR
▌Bourse : 0 deniers
▌Voie du : Seigneur
▌Prestige : 0
MessageSujet: Son Altesse Impériale et Royale Maeonnem Telcontar Impératrice Douairière de la Terre du Milieu etReine Mère du Nord   Sam 2 Sep - 1:26

550 de large
Maeonnen Telcontar


Présentation
Âge 194 ans
Peuple Dùnedain
Lieu de naissance Osgiliath
Localisation Osgiliath
Allégeance Empire des Terres du Milieu
Rang Impératrice Douairière de la Terre du Milieu, Reine Mère du Nord
Parenté et personnes proches Descendante d'Elessar Telcontar ainsi que d'Elendil d'Andunié, elle est la veuve et doublement cousine germaine de feu l'ex Empereur Amandil. Mère de l’Empereur Isildur, et grand-mère d'Arwen et Barahir, arrière-grand-mère de Melian, elle a toujours été très proche de ces derniers, en particulier depuis son abdication.
----------------------------------------------------------
Mon prénom Corvi
Mon âge 19 ans
Comment j'ai connu ce forum Partenaria avec je ne sais plus quel forum hélas.
Je fais du RP depuis 5 ans

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a0/Marie-Th%C3%A9r%C3%A8se_d%27Autriche.jpg/250px-Marie-Th%C3%A9r%C3%A8se_d%27Autriche.jpg



100x100
100x100
100x100

Background

  Maeonnen est née, s'est marié, et a enfanté au sien de la famille impériale, issue d'un parfait calcule minutieux de alliances les plus illustres et prestigieuses parmi les plus grandes dynasties, et d'une idéologie faisant du sang une forme de platine liquide. Ainsi l'éducation et la formation de cette princesse impériale fut des plus brillante et éclairée, préparant cette dernière à répondre pleinement à toutes les attentes dues à son rang. Elle  fut élevée en compagnie d'Amandil, de sept ans son aîné, ils étaient cousins germains autant de père que de mère. Ce dernier était le Dauphin, car une loi empêchait les filles d'hériter, ce que Maeonnen a en horreur, s’efforçant de corriger cette erreur par allieur, car c'était elle l'héritière sans cela.
Aillant en premier lieux plus un rapport de frère et sœur, leurs relation s’intensifia et se complexifia au fils des années, jusqu'à se transformer en un véritable amour, plus profond que l'abîme, liant les deux êtres d'une chaîne plus solide que le diamant. Des deux, c'est Maeonnen qui prit les devants, persuadant et convainquant un par un touts les membres de sa famille de les marier, obtenant à la force de ses mots, des fiançailles de deux ans, puis le mariage en très grandes pompes.

  En vingt ans de mariage, Maeonnen accoucha de dix-sept enfants, dont seize ne dépassants pas les cinq ans. Cette succession de deuils marquants n’entama en rien la volonté infinie de Maeonnen de tenir ses rôles à la perfection, que cela soit en tant qu'épouse, mère, et impératrice. Car si tel devait être son destin, elle serait la meilleure d'entre toutes.
Ainsi, elle se chargea personnellement de l'éducation de sa descendance, gardant perpétuellement un œil sur sa famille, l'autre étant inlassablement rivé sur les affaire de l'Empire. La situation de pays étais plus que chancelante ces derniers, temps, et cela des deux côté des frontières. Jours et nuits, Maeonnen combattait pour l'unité indéfectible et indivisible de l'Empire, démarchant auprès de toutes les maisons et familles nobles à coup de lettres parfumées, de bals masqués, et dîners interminables, et autres réceptions où le moindre geste, la moindre parole, fait l'effet d'une armée faisant d'infinis ravages. À l'étranger, elle jouait à la perfection le rôle d'ambassadrice et de porte étendard des intérêts de l'Empire.
Rencontrer Maeonnen étant un privilège très rare et précieux, autant hôtes qu'invités étaient prés observer le prix de ce dernier, la Paix Impériale. Nombreux respectaient cette exigence, car tous savaient de quoi Maeonnen était capable quand sa diplomatie échouait. Et lorsque cela était le cas, elle sortait toujours gagnante, et aucune seconde chance n'était ne serait-ce qu'envisageable.

  Du reste, Maeonnen savait que tout ne reposait pas uniquement sur l'aristocratie, et qu'un peuple contenté formait les plus stables des fondation, elle ne pouvait se permettre de vivre sur la tête d'un colosse aux pieds d'argiles. Ainsi donc, l'Impératrice s’employât pr exemple à promouvoir l’éducation, et la formation, autant culturelle que militaire, en fondant nombre, d'écoles, de collèges, facultés, et autres universités un peu partout dans l'Empire, même dans les lieux les plus reculées.
Les malades, les pauvres, et les déshérités n'étaient pas en reste, et eux aussi voyaient le nombre et la qualité des lieux dédiés à leurs rétablissement augmenter. De plus, il arrivait souvent que Maeonnen soit en visites dans des hôpitaux, ou des monts de piété, assurant elle-même les soins, même les plus pénibles lors de ces occasions, et offrant de généreuses dotes aux filles de famille sans le sou.
D'une dévotion toujours plus intense pour sa maison, son peuple, et son pays, elle était devenue l'exemple même de la souveraine imposant le respect, conduisant en professionnelle la parade monarchique, inspirant par la sorte, sa familles, ses sujets, et les autres têtes couronnées.

  Lorsque son époux perdit la vie, Maeonnen prit la régence au nom de son fils pendant un temps, mais sans s'accaparer le pouvoir, lui laissant peu à peu l'entière responsabilité des affaires de manière graduelle, jusqu'à l'instant où elle su se retirer au bon moment, continuant néanmoins à veiller et se préoccuper des mœurs de l'Empire, continuant de faire écouter de sa famille, mais aussi de la noblesse et des autres trônes.
Du reste, elle consacra tout son temps libre post règne à profiter du déclin de son rôle politique, pour augmenter son rôle artistique, se faisant protectrice et mécène des arts et des lettres.

  Afin de continuer à être le ciment de l'unité et de la stabilité de l'empire, Maeonnen s'est efforcée à obtenir et imposer les meilleurs mariages possibles pour sa famille.





Apparence

  Les cheveux cendrés d'or et d'argent, agecé en des coiffures raffinés et recherchées, faites de fines boucles encadrant un visage au tient rose sertis de yeux d’émeraudes et de saphirs, au creux d'une tête au port altier et aux hautes pommettes saillantes, reposant au bout d'un long coup. Sa peau de nacre et d’ivoire mets en évidence des lèvres rouges, celle du bas étant plus grosse que l'autre. Sa mâchoire carrée, surplombe un double menton, faisant échos à un corps bien en chaire. Très grande, Maeonnen arrive à en imposer lourdement même sans être debout. Se mouvant néanmoins dans une élégante grâce naturelle. Parfaitement consciente de qui elle est, la douairière ne porte que des vêtements et des parures qui mettent en valeur son rang, le tout fait avec soin sur mesure.
Tempérament

  Pleinement consciente de son rang et de ses devoirs, Maeonnen s’acquitte de ces derniers avec toute la dignité et l'honneur qui la caractérise, sachant se faire respecter et aimer en vertu de sa hauteur morale et sa conduite irréprochable. Fière et autoritaire, elle préfère la ruse et la diplomatie à la force brute. Perfectionniste et déterminée, elle ne néglige aucun détaille, allant jusqu'au but de tout ce qu'elle entreprend. Son sens extrême de la Raison d'Etat guidant presque toutes ses actions, elle devant rien pour obtenir ce dont elle a besoin, pouvant se porter jusqu'au machiavélisme fort prononcé.
Extrêmement aimante, tout l'amour qu'elle aurait put avoir pour ses seize enfants morts, elle l'a reporté sur son unique fils, puis ses petits enfants, et elle fit de même pour son amour envers son mari. Mais cela l'a hélas rendu très jalouse et possessive, ne supportant pas le simple présence de ses deux belles-filles consécutive, ainsi que les conjoints de ses petits enfants, malgré le fait qu'elle est à l'origine des mariages. D'ailleurs, le simple fait que Barahir ressemble à sa mère lui attire des regards chargés de mépris, en dépit de toute l'affection que Maeonnem lui porte.

©️ Narja - Never-Utopia + Hélicon/Neithan


Dernière édition par Maeonnen Telcontar le Ven 29 Sep - 8:57, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Roi des Nains
Messages : 113
Date d'inscription : 03/02/2016

INFOS JOUEUR
▌Bourse : 0 deniers
▌Voie du : Seigneur
▌Prestige : 2150
MessageSujet: Re: Son Altesse Impériale et Royale Maeonnem Telcontar Impératrice Douairière de la Terre du Milieu etReine Mère du Nord   Mer 6 Sep - 7:19

Bienvenu a toi, je lirai et m'occuperai de ta fiche d'ici dimanche si personne ne l'a déjà fait, car je viens de déménager et je n'ai pas internet avant le 8 ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Roi du Nord ¤ Prote- cteur de Maethelburg
Messages : 126
Date d'inscription : 07/02/2016

INFOS JOUEUR
▌Bourse : 0 deniers
▌Voie du : Seigneur
▌Prestige : 1500
MessageSujet: Re: Son Altesse Impériale et Royale Maeonnem Telcontar Impératrice Douairière de la Terre du Milieu etReine Mère du Nord   Ven 8 Sep - 19:29

Bienvenue !

_________________



"Allons chercher l'ennemi :
Si je recule, tuez-moi ;
Si j'avance, suivez-moi ;
Si je meurs, vengez-moi !
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 01/09/2017
Age : 19

INFOS JOUEUR
▌Bourse : 0 deniers
▌Voie du : Seigneur
▌Prestige : 0
MessageSujet: Re: Son Altesse Impériale et Royale Maeonnem Telcontar Impératrice Douairière de la Terre du Milieu etReine Mère du Nord   Ven 8 Sep - 21:52

Hey merci à vous deux!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Son Altesse Impériale et Royale Maeonnem Telcontar Impératrice Douairière de la Terre du Milieu etReine Mère du Nord   

Revenir en haut Aller en bas
 
Son Altesse Impériale et Royale Maeonnem Telcontar Impératrice Douairière de la Terre du Milieu etReine Mère du Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux RPG : Mille Ans Après :: Chroniques de la Dagor Dagorath :: Registre des Présentations-