Le Seigneur des Anneaux RPG : Mille Ans Après
-----------------------
Votez sur les top-sites ! Faites vos fiches mes chéris !
Nous recherchons ardemment un Tuor Eladar, envoyé des Valar !
Rumeur : le Patriarche du Culte du Soleil, dans la Cité Sacrée d'Akkar en Lointain Rhùn aurait été corrompu par les suppôts de Morgoth. Cela pourrait mettre fin à des siècles de conflits religieux en Rhùn, et pourrait permettre aux Orientaux de s'unir contre l'Empire.
Les Envoyés des Valar, Gandalf, Tuor et Fingolfin viennent de débarquer à Osgiliath.
Parmi les chevaliers et les aventuriers de toute sorte, une rumeur circule : l'Intendant Aranir d'Ithilien aurait réuni des fonds pour organiser un tournoi spectaculaire commençant au solstice d'été !
Les Northmen viendraient de briser leur isolement, concluant un pacte d'alliance avec Durïn VII.
La Compagnie Grise recrute désespérément de nouveaux membres...
Promotion sur le Vieux Toby de la Comté sur le marché de Gwynhelm à Edoras
Le tristement célèbre Purion le Pervers, Seigneur des Pinnath Gelin, vient de clamser ! Avis aux jeunes demoiselles du royaume, le coeur de son héritier Gilion est encore à prendre !
Les pillards nomades sévissent de plus belle en ce printemps ! Le Roi du Gondor Aglahad II de Dol Amroth a promis de prendre des mesures drastiques.
"Trinquons nos verres et vidons la bouteille / Et laissons là les plaisirs de l'amour / Et laissons là tous ces cœurs infidèles / Qui ne veulent pas nous donner leur secours / C'est aujourd'hui que l'amour m'abandonne / Que ma maîtresse m'a refusé son coeur / Battez tambours, battez la générale !" - Le célébrissime barde Meregold Sirith poursuit sa tournée dans toutes les tavernes de l'Empire ! Ne le manquez surtout pas !

Partagez | 
 

 L'ambassade de Seweleg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Prince du Crépuscule ¤ Fils aîné de Morgoth
Messages : 9
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 21

INFOS JOUEUR
▌Bourse : 0 deniers
▌Voie du : Héros
▌Prestige : 0
MessageSujet: L'ambassade de Seweleg   Mar 23 Mai - 19:54

Le Prince du Crépuscule s’avançait à la tombée de la nuit. Il était à la tête d’une troupe de cavaliers, harnachés d’argent, caparaçonnés de la tête aux sabots. Les deux hommes de tête portaient des étendards multicolores, sur lesquels semblaient s’entrechoquer mille astres brodés. Des animaux inconnus sur ces terres marchaient aux côtés de la troupe, tirant les chariots à bagages. Le Prince du Crépuscule pénétra, le menton altier, dans le camp de l’armée du Nord. Ils passèrent au milieu des Nains et des Hommes qui s’arrêtaient, le regard ébahi, pour contempler la troupe, se demandant qui étaient ces nouveaux alliés du Roi du Nord, ou du Roi des Nains. Un soldat leur désigna le chemin de la tente des Rois. Ils donnèrent à l’entrée du cœur du campement leurs armes magiques, qui brillaient d’un halo rouge. L’ambassadeur et ses gardes du corps se tinrent droit et stoïques, avant que les Rois ne les accueillissent. On leur apprit que le Roi Neithan était occupé sur le front à deux heures de là, et qu’il ne les recevrait que plus tard dans la soirée. Un Roi Durïn intrigué les invita à dîner, en attendant la réunion des Rois. L’ambassadeur s’inclina respectueusement et accepta l’invitation. Quand on leur demanda à nouveau d’où ils venaient, le Prince du Crépuscule répondit aussitôt, se saisissant des rafraîchissements qu’on leur avait servis :

« - Je suis Anwedîn, Prince-Mage de Seweneg, envoyé par mon père, le Roi des Aulnes. Nous venons avec des cadeaux de la part de mon père. Des richesses exotiques, sans commune mesure avec ce que l’on trouve à l’Ouest de la Mer de Rhùn. Mon père a appris d’une caravane naine revenant des Montagnes Rouges que le Roi Durïn avait levé le ban pour reprendre la Moria, et enjoint son ami Khardûn à le rejoindre. Nous voulons, d’une part, être aux premières loges de cet exploit, afin que nos bardes ne soient pas en reste avec ceux des autres contrées du monde. Je suis pour ma part, grand amateur de poésie, peut-être l’être vous aussi ? Au demeurant, nous souhaitons vous apporter le soutien que nous pourrons. Seweneg est resté confiné pendant des milliers d’années, s’ouvrant peu sur l’extérieur, n’élevant son regard au loin vers le monde que dans les ténèbres de la nuit… Peut-être est-ce pourquoi nul ne semble se souvenir de nous. Mais nous revenons dans le monde et entendons nous faire remarquer, et nous faire de nouveaux amis. »

Anwedîn frappa dans ses mains, et ses compagnons amenèrent des cadeaux somptueux. Il y avait un miroir ingénieux, grâce auquel on pouvait contempler d’un coup les multiples côtés de sa tête ; il y avait une flûte qui jouait une symphonie toute seule, lorsqu’on soufflait simplement dedans ; il y avait des épées aux lames fines, damasquinées, luisant d’un éclat rouge, de même facture que celles que portaient les guerriers d’Anwedîn. Anwedîn fit aussi venir des coffres de pierres rougeoyantes comme des charbons ardent, que les Nains présents dans la tente regardèrent avec émerveillement. Enfin il y avait trois coffres de pièce d’or, équivalent à la rançon d’un roi en Orient, et dans une cage, un oiseau merveilleux, dont le plumage changeait chaque jour de couleur, pleurait à chaque coucher de soleil, et dont le chant arracha semblablement des larmes aux yeux des Nains. Quand tout ce spectacle fut terminé, Anwedîn posa une question :

« - Mais dîtes-moi, ô grand Roi des Nains, comment vous sentez-vous à l’approche de cette immense conquête pour votre peuple ? »


_________________
Anwedîn, l'Homme du Silence
Tindernil, le Prince du Crépuscule
Ernilgurth, le Maître de la Mort

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Roi des Nains
Messages : 113
Date d'inscription : 03/02/2016

INFOS JOUEUR
▌Bourse : 0 deniers
▌Voie du : Seigneur
▌Prestige : 2150
MessageSujet: Re: L'ambassade de Seweleg   Jeu 28 Sep - 16:51

Après une longue journée à organiser, débattre au cours de longue réunion des stratégies à adopter et de l'organisation du camp et des attaques, Durïn se dirigea quelque peu fatiguer vers sa tente afin d'y prendre le diner, qu'il prendrait en présence de certains des officiers avec qui il avait encore à discuter. A peine avait-il pénétré sa tente qu'on lui annonça l'arrivé d'une petite troupe d'homme a l'allure étrange et aux armes brillant d'un rouge sanguin. Le roi des Nains pris donc place sur son siège et donna quelques ordres pour que les gardes soient prêts à les accueillir, car ils viendraient forcément ici, Neithan étant absent du camp, Durïn était le seul choix leur restant. On les accueillit avec tout le respect du a une ambassade, de la nourriture leur fut servie et du vin leur fut donné. Le roi écouta attentivement et observa ses hôtes avec attention, tout était brillant, beau, tout ne semblait n'être que de l'apparat, comme un masque que certains portent lors de fête mondaine dans des contrés lointaines, la curiosité et la défiance étaient mêlée dans le cœur de Durïn et cette méfiance fut attisée lorsqu'il entendit le nom de la contré de ses invités.

-Je suis enchanté "Prince Mage" * Le Roi prononça ces mots sur un ton sceptique" de mémoire de nain les seules vrais mages que l'on ait pu jamais voir furent des êtres corrompus ou des envoyés des valars tels les Istari mais rarement de simples hommes d'une contrée qui est j'en suis quasi certain inconnue... Toutes ces richesses, tous ces cadeaux, ne sont-ils pas magnifiques ? Mais n'Est-ce pas trop ? Venant d'un petit pays inconnu ni pour le commerce, ni pour sa politique, ni pour ses guerres, rien de rien ne parle de vous. Mais tout cela parle, toute cette mise en scène parle pour vous, ce chantage, cette corruption ambiante.. Je ne sais qui vous êtes ou ce que vous êtes mais vous n'aurez n'y confiance ni hospitalité ici.. Et reprenez vos "dons", nous n'avons ni le besoin ni l'envie, le mal est sur eux j'en ai le sentiment.

Le Roi nain se leva de son siège et se dressa face a ces "hommes", les jaugeant d'un regard sévère et autoritaire, son visage était tel que l'on semblait voir l'une de ces antique statue représentant un ancêtre prestigieux des nains.

-Hors de ma vue maintenant je ne saurai tolérer plus longtemps votre présence corruptrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'ambassade de Seweleg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux RPG : Mille Ans Après :: Zone RP :: Montagnes de la Terre du Milieu :: ♦ Monts Brumeux-