Le Seigneur des Anneaux RPG : Mille Ans Après
-----------------------
Votez sur les top-sites ! Faites vos fiches mes chéris !
Nous recherchons ardemment un Tuor Eladar, envoyé des Valar !
Rumeur : le Patriarche du Culte du Soleil, dans la Cité Sacrée d'Akkar en Lointain Rhùn aurait été corrompu par les suppôts de Morgoth. Cela pourrait mettre fin à des siècles de conflits religieux en Rhùn, et pourrait permettre aux Orientaux de s'unir contre l'Empire.
Les Envoyés des Valar, Gandalf, Tuor et Fingolfin viennent de débarquer à Osgiliath.
Parmi les chevaliers et les aventuriers de toute sorte, une rumeur circule : l'Intendant Aranir d'Ithilien aurait réuni des fonds pour organiser un tournoi spectaculaire commençant au solstice d'été !
Les Northmen viendraient de briser leur isolement, concluant un pacte d'alliance avec Durïn VII.
La Compagnie Grise recrute désespérément de nouveaux membres...
Promotion sur le Vieux Toby de la Comté sur le marché de Gwynhelm à Edoras
Le tristement célèbre Purion le Pervers, Seigneur des Pinnath Gelin, vient de clamser ! Avis aux jeunes demoiselles du royaume, le coeur de son héritier Gilion est encore à prendre !
Les pillards nomades sévissent de plus belle en ce printemps ! Le Roi du Gondor Aglahad II de Dol Amroth a promis de prendre des mesures drastiques.
"Trinquons nos verres et vidons la bouteille / Et laissons là les plaisirs de l'amour / Et laissons là tous ces cœurs infidèles / Qui ne veulent pas nous donner leur secours / C'est aujourd'hui que l'amour m'abandonne / Que ma maîtresse m'a refusé son coeur / Battez tambours, battez la générale !" - Le célébrissime barde Meregold Sirith poursuit sa tournée dans toutes les tavernes de l'Empire ! Ne le manquez surtout pas !

Partagez | 
 

 Des murmures dans le noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Roi du Gondor ¤ Prince des Havres d'Umbar
Messages : 25
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 19
Localisation : Gondor

INFOS JOUEUR
▌Bourse : 0 deniers
▌Voie du : Héros
▌Prestige : 3000
MessageSujet: Des murmures dans le noir   Mar 10 Jan - 15:23

La réunion secrète dans les appartements de l’Empereur s’était maintenant achevé depuis au moins une bonne heure, les différents acteurs politique de premier plan de l’Empire avait chacun à leur tour quitter la pièce en saluant leur souverain. Les deux époux royaux du Gondor avait finit par réussir à saluer tous les protagonistes et à s’éclipser pour regagner leurs appartements, le Fils de Dol-Amroth ne put s’empêcher de réfléchir à ces trentes dernières minutes pendant sa marche.

Cette assemblée ne fut ni joyeuse, ni terrible pour le consort de la fille de l’Empereur, en effet celui-ci avait déjà connaissance de remous récent en Orient selon ses propres services d’informations mais pas au point que cela nécessite une préparation militaire totale dans le Sud de l’Empire, Isildur le lui avait explicitement demandé et il le connaissait comme un homme très mesuré, si il se comportait de la sorte même par intuition, le Roi du Gondor préférait se conformer à sa pensée qu’il estimait en général comme sage et sensée. Mais la chose qui l’avait le plus préoccupé était cet éternel et insatiable antagonisme qui animait le débat entre l’Intendant et l’Héritier de l’Empire, il estimait chacun des deux hommes comme ses frères, l’un par l’esprit et l’autre par alliance mais ne pouvait supporter leurs querelles futiles. On pouvait remarquer que très souvent l’encore jeune Barahir envenimait la situation le premier par sa fougue mais le cynisme d’Aranir n’arrangeait point les choses. Plutôt que de mettre de l’huile sur le feu, Aglahad préférait en général se taire dans ce genre de situation mais cette fois-ci il faillit déroger à sa conduite habituelle la seule chose qui le retint fut la main de son épouse qui se serra un peu plus pour lui signifier de rester calme.

Arwen réussissait très souvent à comprendre ses émotions et pensées rien qu’en l’observant ou en le touchant, héritage du sang elfique ou habile talent d’observation, il n’en avait que faire, cela le desservait régulièrement et le plus souvent en bien. Le père de celle-ci s’était finalement adressé à son ancien pupille pour lui confier sa mission et c'était à ce moment que la réunion prit fin en ce qui concerne "l'ordre du jour" qui avait été définie par l'Empereur. Ses pensées revinrent très vite au présent quand son épouse l'empêcha d'avancer plus loin, perdu dans sa réflexion il n'avait même pas remarqué qu'ils avaient déjà atteint la porte menant vers leurs appartements. Il plaça délicatement sa main sur le dos de sa femme en la caressant légèrement pour la remercier alors qu'ils s'apprêtaient à pénétrer dans ce qui était l'ancienne suite impériale d'Arwen, ils l'avaient habité pendant de longues années avant leur mariage officiel et ils gardaient énormément de "souvenirs" de cet endroit qui avait été le témoin d'embrassades, beuveries et disputes mémorables. Mais alors que la Reine contemplait alors la pièce pour constater que rien n'avait changé après tout ce temps, le Dúnedain s'était lui affaissé sur son lit pour réfléchir à toutes ces histoires. Tout cela ne semblait pas si terrible en apparence mais le jeune souverain avait comme un mauvais pressentiment, son coeur lui indiquait la méfiance comme conduite à adopter face à ce qu'il ne pouvait s'empêcher de penser comme de sombres présages.

Alors que celui-ci répondait nonchalamment à toutes les demandes d’Arwen qui essayait de savoir s’il avait oublié ne serait-ce qu’un moment passé ensemble dans cet endroit, trois bruits sourds venant de la porte se firent entendre, Aglahad se tourna lentement vers celle-ci, se leva et donna sa permission pour pénétrer dans la pièce, après tout jamais les gardes impériaux ne laisserait quelqu’un de dangereux pour la fille et le gendre de l’Empereur pénétrer ici sans raison et au pire des cas la lame du Roi n’était pas loin.

“Le Roi vous donne la permission d’entrer qui que vous soyez !”

_________________



" Long live the king
May his reign last forever
May his strength
Fail him never "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vicaire de Morgoth ¤ MJ de l'Est
Messages : 27
Date d'inscription : 15/03/2016

INFOS JOUEUR
▌Bourse : 0 deniers
▌Voie du : Héros
▌Prestige : 0
MessageSujet: Re: Des murmures dans le noir   Mer 25 Jan - 16:20

♦ Nimruzîr - Conseiller de l'Empereur

Vêtu de sa cape pourpre, le Conseillé Nimruzîr arpentait les couloirs de la Capitale Impériale. Deux membres de la Garde de Cair Andros le suivaient, silencieux et alertes. Le Gouverneur ne craignait pas spécialement pour sa vie, mais beaucoup avaient des raisons de le faire taire ou disparaître. Ceci dit, il ne quittait Osgiliath que pour se rendre dans son fief à Cair Andros. Nimruzîr sortait de sa réunion avec l'Empereur, où celui-ci l'avait congédié pour se reposer avec l'Impératrice. Préoccupé par la situation qui empirait à l'Est, le Conseillé Impérial avait décidé de s'entretenir avec le Roi du Gondor et Prince d'Umbar sur des sujets importants.

Seulement, l'Est n'était pas la seule chose qui l'inquiétait, effectivement, l'Héritier du Trône se montrait à chaque occasion, indigne de son rang et de ses responsabilités. Il représentait plus à Amendil, son grand père, qu'à son Père, l'Empereur Isildur. Nimruzîr était belliqueux, ça n'était pas pour le déplaire, mais Barahir ne semblait pas doté d'une raison et il était surtout imprévisible. Ainsi donc, il était une menace pour l'Empire et pour la position du Conseillé dans celui-ci.

Avec cette entrevue, Nimruzîr espérait conforter sa position dans l'Empire, car un homme irremplaçable ne peut, par conséquent, être remplacé. Arrivant devant les appartements du Roi du Gondor, les gardes eurent une brève hésitation avant de le laisser rentrer. La réputation de Nimruzîr était un fait notoire, et les gardes ne voulurent pas prendre le risque d'attirer sur eux, la colère du Conseillé Impérial. Puis, il frappa la porte à trois reprises.

“Le Roi vous donne la permission d’entrer qui que vous soyez !”

Ne se faisant pas prier, Nimruzir entra tout en saluant le Roi et sa Reine.

« Majesté, Princesse, je suis navré de vous déranger si tard, surtout après l'éprouvante réunion à laquelle nous venons d'assister, mais il me semblait indispensable que nous nous rencontrions, afin de discuter de la situation dans laquelle nous nous trouvons tous. La bonté de notre Empereur est tout à son honneur, puisqu'il fut l'un des meilleurs dirigeant que cet Empire n'ait jamais vu, mais je crains qu'il se méprenne quand à la situation gravissime qui nous guette. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Empereur de la Terre du Milieu
Messages : 78
Date d'inscription : 23/02/2016

INFOS JOUEUR
▌Bourse : 0 deniers
▌Voie du : Seigneur
▌Prestige : 5050
MessageSujet: Re: Des murmures dans le noir   Dim 16 Avr - 14:50

♦ ARWEN TELCONTAR - Reine du Gondor, Princesse des Terres du Milieu

La réunion familiale avait été tendue. Son frère Barahir avait encore causé un esclandre. Son ego surdimensionné, confronté à celui d’Aranir, n’avait pu s’empêcher de faire des étincelles. Plus les années avançaient, moins Barahir semblait prêt à gouverner. Son comportement infantile était la source de soucis incessants pour son père. Le prince-héritier avait l’étoffe d’un tyran. Si un jour il arrivait au pouvoir, il serait incapable de s’entendre avec la moitié d’Osgiliath, et la ferait certainement exiler ou éxecuter.

En comparaison, Aglahad paraissait avoir la sagesse des Rois de jadis. Il incarnait la tempérance, la sagesse et la clémence. Il avait une réelle expérience militaire, il avait l’amour de l’armée, et l’engouement du peuple pour lui, survenu à l’annonce de leurs fiançailles, ne l’avait jamais abandonné depuis. Plus les années passaient, plus Arwen désirait voir Barahir lui abandonner le trône. Aglahad n’était pas seulement le prochain héritier au trône impériale dans la ligne de succession, il était aussi l’époux de la fille aînée d’Isildur Telcontar. Sous leur règne, pensait Arwen, l’Empire retrouverait sa grandeur de jadis. Le faste que mettait en œuvre son père était souvent de la poudre aux yeux, destinée à impressionner les masses. Arwen envisageait d’être une impératrice sage, aux côtés de son mari, qui régnerait effectivement, au contraire de son père, et qui restaurerait la grandeur de l’Empire. Pour elle, l’Empire avait besoin d’être réformé de l’intérieur. Elle ne faisait pas confiance à cette administration impériale qui gouvernait à la place du souverain, et qui pensaient davantage à leurs propres intérêts et leur propre avancement qu’au bien de l’Empire. L’Empire était difficile à assumer seul : mais Arwen et Aglahad gouverneraient conjointement. Ce système où l’Empereur était dépouillé de ses pouvoirs sur son domaine dans le Nord et au Calendor, abandonnés à son administration, et où les Royaumes de Gondor et d’Anor étaient gouvernés de façon presque indépendante, ne pouvait plus durer. Ce sentiment était alimenté chez Arwen par la jalousie qu’elle avait à l’endroit de son frère : on lui avait confié le royaume d’Arnor, à lui, par simple tradition, alors qu’il ne le méritait pas.
Arwen n’était qu’amour et tendresse pour son mari. Ses grands yeux gris, sur son visage clair, contemplaient son mari allongé sur le lit. Elle lui murmurait les souvenirs qu’ils avaient eu dans leur ancienne chambre, avec une voix douce, quand un individu se présenta à la porte. C’était le conseiller Nimruzir, dont certains disaient qu’il s’apprêtait à devenir Chancellier. Un haut-fonctionnaire assoiffé de pouvoir de plus ? Arwen n’appréciait guère Nimruzir, à cause de l’influence qu’il avait gagnée sur son père au cours de ces dernières années. Il lui semblait qu’Isildur avait été dépouillé de son libre-arbitre par cet homme aux intentions troubles. Pourtant, quand il leur parla, Nimruzir n’était que paroles suaves et compliments grossiers à l’endroit de sa majesté impériale. Arwen échangea un regard avec Aglahad, avant de répondre.

« - Bonsoir, Nimruzir. Une situation gravissime dîtes-vous ? De quoi s’agit-il ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Des murmures dans le noir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des murmures dans le noir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux RPG : Mille Ans Après :: Zone RP :: Gondor :: ♦ Osgiliath-