Le Seigneur des Anneaux RPG : Mille Ans Après
-----------------------
Votez sur les top-sites ! Faites vos fiches mes chéris !
Nous recherchons ardemment un Tuor Eladar, envoyé des Valar !
Rumeur : le Patriarche du Culte du Soleil, dans la Cité Sacrée d'Akkar en Lointain Rhùn aurait été corrompu par les suppôts de Morgoth. Cela pourrait mettre fin à des siècles de conflits religieux en Rhùn, et pourrait permettre aux Orientaux de s'unir contre l'Empire.
Les Envoyés des Valar, Gandalf, Tuor et Fingolfin viennent de débarquer à Osgiliath.
Parmi les chevaliers et les aventuriers de toute sorte, une rumeur circule : l'Intendant Aranir d'Ithilien aurait réuni des fonds pour organiser un tournoi spectaculaire commençant au solstice d'été !
Les Northmen viendraient de briser leur isolement, concluant un pacte d'alliance avec Durïn VII.
La Compagnie Grise recrute désespérément de nouveaux membres...
Promotion sur le Vieux Toby de la Comté sur le marché de Gwynhelm à Edoras
Le tristement célèbre Purion le Pervers, Seigneur des Pinnath Gelin, vient de clamser ! Avis aux jeunes demoiselles du royaume, le coeur de son héritier Gilion est encore à prendre !
Les pillards nomades sévissent de plus belle en ce printemps ! Le Roi du Gondor Aglahad II de Dol Amroth a promis de prendre des mesures drastiques.
"Trinquons nos verres et vidons la bouteille / Et laissons là les plaisirs de l'amour / Et laissons là tous ces cœurs infidèles / Qui ne veulent pas nous donner leur secours / C'est aujourd'hui que l'amour m'abandonne / Que ma maîtresse m'a refusé son coeur / Battez tambours, battez la générale !" - Le célébrissime barde Meregold Sirith poursuit sa tournée dans toutes les tavernes de l'Empire ! Ne le manquez surtout pas !

Partagez | 
 

 Les couronnes se rencontrent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Empereur de la Terre du Milieu
Messages : 78
Date d'inscription : 23/02/2016

INFOS JOUEUR
▌Bourse : 0 deniers
▌Voie du : Seigneur
▌Prestige : 5050
MessageSujet: Les couronnes se rencontrent   Ven 30 Déc - 16:54

L’Empereur marchait d’un pas décidé dans le palais. Sur son passage, les gardes surpris se mettaient maladroitement au garde à vous. La nuit était bien avancée. En arrivant dans les quartiers des hauts personnages invités, qui contenait désormais une bonne partie des seigneurs de l’Empire, et parmi lesquels on avait rajouté les étranges visiteurs venus de la mer, Isildur fit signe à un des gardes de vérifier si ces derniers dormaient déjà. Quelques instants plus tard, l’Empereur entra dans le salon sur lequel donnait les chambres des envoyés des Valar.
« - Elen síla lúmenn' omentielvo. Nul besoin de me saluer, chers amis. Tout d’abord, êtes-vous confortablement installés ? »
Isildur regarda par la fenêtre, qui donnait sur l’Anduin, et quelques heures plus tôt, on aurait pu voir illuminée de mille feux au commencement de la nuit.
« - Mes fonctionnaires vous ont malmené plus tôt. Comprenez qu’ils n’ont fait que leur métier. Ce n’est pas souvent que des navires arrivent de l’Ouest en portant des histoires qu’on ne trouve que dans les contes. Mais c’est justement pour cela que je vous visite à cette heure si tardive. Il m’est venu un songe, ou plutôt, une vision, si j’ai été doté comme mes ancêtres du don de clairvoyance. Je me suis vu ténèbre pure, dans l’ancienne salle des archives, dans la vieille ville souterraine. La scène que j’ai vue est véritable : mes serviteurs ont trouvé des torches encore chaudes de cette nuit. Mais peut-être encore est-elle plus symbolique que véritable. J’étais l’ombre, et je donnai l’ordre à mon fils, un prince brillant à la beauté sombre, de m’apporter la tête de Durïn VII, roi des Nains. Mon objectif était de faire de la Moria une nouvelle forteresse noire. Ensuite, un vieillard encapuchonné m’expliqua ses complots en Rhùn. Je vais tout d’abord vous révéler des informations secrètes, que m’ont apporté mes espions au service de l’Arbre Noir. Ces paroles ne doivent pas quitter les murs de cette pièce. Il en va de la sécurité de notre monde. Selon les rapports de l’Arbre Noir, les conflits religieux en Rhùn entre les partisans du culte du Soleil, fondé jadis par Alatar et Pallando, et les cultistes du Temple de Morgoth, jadis fidèles de Sauron, ont pris fin. Le Patriarche Akkarys a éradiqué ses ennemis, et ses prosélytes le louent jusqu’en Proche Rhùn, et même aux portes de mon Empire. Ne vous réjouissez pas : car depuis peu, le Patriarche prêche aussi la croisade contre l’Empire. Il souhaite rassembler les Orientaux dans un but unique : détruire le monde des Dùnedain. Plus inquiétant encore, selon l’Arbre Noir, des cultistes de Morgoth auraient rejoint le Patriarche et le serviraient comme prêtres. Si le Patriarche est au courant, je ne le sais, mais en tous cas le culte du Soleil est infiltré, et la destruction du Temple de Morgoth ne semble être qu’une supercherie montée de toutes pièces. Le Patriarche peut être l’instigateur de ce complot comme le dindon de la farce. Toujours est-il que j’ai envoyé, par prudence, un agent pour se débarasser de lui.
Mais voilà ce qui m’inquiète. Dans mon rêve, ce complot était confirmé par les paroles du vieillard encapuchonné. Je le nommais "Lumbë Lumbëo", l’Ombre de mon Ombre, et aussi "Lumbë Mendëo", l’Ombre de ma Volonté. C’est ce vieillard qui semble être de près ou de loin la source de tout ce qui se trame de dangereux en Rhùn. Détail important : le vieillard s’inclinait devant le prince lumineux. Qui sont-ils ? Je n’ai pu percer leur identité, dans tout ce que j’ai lu. Quant à l’Ombre que j’incarnais, je ne sais non plus ce qu’elle est. Vous devez en savoir plus que moi, Roi Elfe. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Haut-Roi des Noldor ¤ Héraut des Valar
Messages : 14
Date d'inscription : 23/02/2016

INFOS JOUEUR
▌Bourse : 0 deniers
▌Voie du : Héros
▌Prestige : 4500
MessageSujet: Re: Les couronnes se rencontrent   Jeu 5 Jan - 16:37

Tandis que certains avaient le sommeil agité, d'autres dormaient dans le calme, un calme froid qui ne souffrait d'aucune perturbation. Fingolfin était de ces derniers : cela faisait bien longtemps qu'il n'avait eu de rêves, ce qui le rassurait et l'inquiétait à la fois. Toujours n'avait-il eu de rêves que lorsque lui-même, ses proches ou ses sujets ne craignaient un danger proche. Or, s'il était une période en laquelle il aurait pensé rêvé, c'était en celle-ci, mais il n'en était rien. Au lieu de cela, ses nuits étaient faites d'un océan de quiétude, que la moindre perturbation suffisait à briser, le réveillant.
Tant de mots pour dire que bien qu'initialement endormi, l'arrivée d'un individu à leur portes n'était pas passée inaperçue, et Fingolfin s'était redressé à l'ouverture de la porte, et avait immédiatement allumé une bougie, faisant signe au garde qu'il recevrait celui qui se présentait à eux. Il s'assura doucement que ses compagnons se réveillaient, et accueillit poliment leur invité, qui s'avéra être l'Empereur en personne. Il était surpris, non pas par la visite nocturne en elle-même, mais par le fait qu'elle se déroulait dès cette première nuit : il s'attendait à ne voir leur hôte que bien plus tard. La seule possibilité, qui vint au Noldor, était que quelque chose s'était passé, qui avait précipité cette rencontre – quand à savoir quoi, il le saurait certainement de la bouche d'Isildur.
Malgré les paroles de l'homme, le Haut-Roi s'inclina légèrement en signe de salut, imité par les deux autres envoyés.


-Nous n'avons pas à nous plaindre, Sire.

Le vieil elfe n'en dit pas plus : il sentait qu'Isildur avait beaucoup à dire, et il se tint silencieux tandis que leur interlocuteur, après avoir présenté ce qui semblait presque être des excuses à leur encontre, leur raconta un songe, une vision qu'il venait d'avoir, et dont le récit n'avait rien pour rassuré les trois émissaires. A plusieurs reprises, l'elfe se tourna vers ses compères, et vers Gandalf en particulier, qui connaissait le mieux les noms de la Terre du Milieu, et était probablement celui qui cernait le mieux la situation. La mention des deux Istaris fit notamment tressaillir légèrement la barbe du Maiar, mais ses yeux inspiraient le calme : quoi qu'il se fut passé cette nuit, ils avaient encore une chance de l'empêcher.

-Ce sont de sombres événements auxquels vous avez assisté, Empereur, de cela je suis sûr, commença Fingolfin. Sachez que nous tiendrons parole, et rien de ce que vous nous dites ne sera dévoilé sans que vous ne nous y ayez autorisé. Je vais en retour, vous demander d'être discret concernant certaines réponses que nous vous donnerons. Tout d'abord, première des choses, l'Ombre, de sa forme, et des desseins que vous nous décrivez, reflète une de nos craintes : Morgoth ne sera plus retenu très longtemps. Ce que vous incarniez n'était peut-être qu'un de ses serviteurs, mais la formulation que vous avez employé, « Lumbë Mendëo », m'incite à penser que c'était son esprit lui-même, ou une partie de celui-ci, parvenu à s'exfiltrer dans ce monde depuis sa prison depuis la Porte de la Nuit.

-Le prince que vous décrivez, nous ne le connaissons pas, continua Gandalf, mais je peux deviner son origine, si ce n'est sa nature, pour avoir parlé avec Arien, la gardienne du Soleil. Lorsque Morgoth l'a forcée à le libérer, quelque chose a été... conçu. Ce « fils », comme vous l'avez appelé, pourrait être le fruit de cet événement. De toutes choses, il est probablement le véritable danger pour le moment, car nous ignorons sa véritable nature, ainsi que l'étendue de son pouvoir. Si un tel être se rend dans la Moria avant que cet ancien royaume ne soit purifiée, rien de bon n'en sortira.

Le ton d'Olorin était clair : de la même façon qu'il avait affronté le feu et la mort dans les souterrains de la Moria, il s'occuperait lui-même s'il le fallait de retarder, voir d'empêcher l'exécution de cette partie des plans de Morgoth. Ce fut l'Elfe qui conclût :

-Quand à ce vieillard encapuchonné, sources des troubles à l'Est, il semble être un de votre race... Pourrait-il s'agir de ce Patriarche, dont vous nous parlez, si celui-ci est effectivement corrompu ? Dans le cas contraire, il serait celui qui le manipule, mais nous ne pourrions en déduire plus avec le peu que nous savons des Terres du Milieu, telles qu'elles sont actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les couronnes se rencontrent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux RPG : Mille Ans Après :: Zone RP :: Gondor :: ♦ Osgiliath-