Le Seigneur des Anneaux RPG : Mille Ans Après
-----------------------
Votez sur les top-sites ! Faites vos fiches mes chéris !
Nous recherchons ardemment un Tuor Eladar, envoyé des Valar !
Rumeur : le Patriarche du Culte du Soleil, dans la Cité Sacrée d'Akkar en Lointain Rhùn aurait été corrompu par les suppôts de Morgoth. Cela pourrait mettre fin à des siècles de conflits religieux en Rhùn, et pourrait permettre aux Orientaux de s'unir contre l'Empire.
Les Envoyés des Valar, Gandalf, Tuor et Fingolfin viennent de débarquer à Osgiliath.
Parmi les chevaliers et les aventuriers de toute sorte, une rumeur circule : l'Intendant Aranir d'Ithilien aurait réuni des fonds pour organiser un tournoi spectaculaire commençant au solstice d'été !
Les Northmen viendraient de briser leur isolement, concluant un pacte d'alliance avec Durïn VII.
La Compagnie Grise recrute désespérément de nouveaux membres...
Promotion sur le Vieux Toby de la Comté sur le marché de Gwynhelm à Edoras
Le tristement célèbre Purion le Pervers, Seigneur des Pinnath Gelin, vient de clamser ! Avis aux jeunes demoiselles du royaume, le coeur de son héritier Gilion est encore à prendre !
Les pillards nomades sévissent de plus belle en ce printemps ! Le Roi du Gondor Aglahad II de Dol Amroth a promis de prendre des mesures drastiques.
"Trinquons nos verres et vidons la bouteille / Et laissons là les plaisirs de l'amour / Et laissons là tous ces cœurs infidèles / Qui ne veulent pas nous donner leur secours / C'est aujourd'hui que l'amour m'abandonne / Que ma maîtresse m'a refusé son coeur / Battez tambours, battez la générale !" - Le célébrissime barde Meregold Sirith poursuit sa tournée dans toutes les tavernes de l'Empire ! Ne le manquez surtout pas !

Partagez | 
 

 Gaudéric Volmark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Le Mi-Cuit
Messages : 28
Date d'inscription : 19/06/2016

INFOS JOUEUR
▌Bourse : 0 deniers
▌Voie du : Soldat
▌Prestige : 100
MessageSujet: Gaudéric Volmark   Dim 19 Juin - 15:02

550 de large
Nom du personnage


Présentation
Âge 36 ans
Peuple Hommes
Lieu de naissance Salrivière
Localisation Osgiliath
Allégeance Empire
Rang Le Mi-Cuit
Parenté et personnes prochesSon frère aîné, Odomar, et sa sœur cadette, Eurédice.
----------------------------------------------------------
Mon prénom Dark Eomer
Mon âge 20
Comment j'ai connu ce forum En le connaissant
Je fais du RP depuis 2009

VOTRE AVATAR



100x100
100x100
100x100

Background

Gaudéric est le fils cadée de la première génération de Volmark. En effet la maisonnée est toute jeune, fondée par son père, l'Ours de Salrivières. Ce dernier fut anobli par le seigneur de la Morthond après qu'il l'eut sauvé d'un ours pendant une partie de chasse. Les bardes locaux disent que c'est de cet ours qu'est venu la force des Volmark et le physique de leur fondateur ainsi que de son fils aîné, Odomar le Colosse. Remarié à une femme de petite noblesse locale, l'Ours pouvait fonder la lignée de Salrivières et son castral, qui règne et terrorise encore ses gens.

Plus jeune et petit qu'Odomar, Gaudéric fut longtemps son souffre-douleur. La violence fut leur quotidien dès leur jeune âge. Outre une formation militaire particulièrement intensive inculquée par l'Ours et son maître d'arme, les deux frères se battaient souvent. Une rivalité saine les animait, mais le physique de titan d'Odomar lui donna jeune l'avantage sur son jeune frère. Inséparables dans leurs bêtises comme dans la violence, les deux frères étaient complices mais les confrontations n'étaient pas rares. Leur sœur, préservée par une éducation féminine, n'eut pas à subir la violence de ses deux frères mais grandit entourée par celle-ci. Les deux chiens fous, comme les appelaient les gens de leur père, retournaient déjà Salrivières et sa campagne.

Odomar partit comme écuyer auprès de Damhir tandis que Gaudéric restait à Salrivières, parfaire son entraînement auprès du maître d'arme. Il s'illustra bientôt à la chasse, piètre archer mais excellent pisteur, il ravagea les forêts locales et dès ses 16 ans participait aux battues visant à déloger les braconniers sur les terres seigneuriales.

À l'occasion de festivités au castral des Volmark, son frère de retour eut l'occasion de rencontrer l'amante du moment de son frère Gaudéric, encore bel homme à l'époque. La soirée avançait au fil des blagues misogynes ou crues des Volmark, tandis que les fut de vins et d'hydromel se vidaient à vitesse exponentielle. Les bœufs qu'étaient les chevaliers fieffés mangeaient beaucoup et surtout buvaient en litres. Alors qu'il cherchait un endroit où vider sa vessie remplie d'hydromel, Gaudéric tombait nez à nez avec Odomar et son amante, derrière l'écurie, se touchant sans timidité aucune. Tirant son arme de son fourreau sans hésité, son courage poussé à son paroxysme tout comme sa rancœur avec l'alcool, il bondit sur son frère, manquant d'écorcher vive sa compagne. Une bagarre terrible s'engagea alors, mettant sans dessus dessous les festivités et déclenchant une bagarre générale autour d'eux. Le duel se termina à mains nues, et les claques et coups de poings échangés claquaient sèchement sur les peaux ensanglantées. Mais le Colosse était bien plus imposant que le Mi-Cuit, et malgré la bravoure et le talent au combat du frère cadet, Odomar prit l'avantage après un combat intense. Saisissant la tête de Gaudéric à pleines mains, l'héritier devenu fou de rage l'emportait vers le feu de joie, l'y poussant toujours un peu plus. Sentant la chaleur du feu lui caresser la joue, Gaudéric tentait de résister, au début il parvenait à l'empêcher de trop l'enfoncer vers le feu, mais bientôt il ne put plus rien contre la force brute de son frère. Ce furent des hurlements qui succédèrent aux insultes tandis que le feu lui arrachait la moitié de son visage.

Malgré tout, l'événement était déjà oublié et pardonné quelques jours plus tard, Odomar pardonnant la tentative de meurtre de Gaudéric et celui-ci pardonnant le fait que l'aîné, avait lui, bien faillis réussir.

Depuis ce jour, Gaudéric porte une marque indélébile sur son visage, symbole de la domination de son frère mais aussi de l'absence de limite de sa folie meurtrière. Bien que les deux frères se soient pardonnés cet épisode sanglant, il a servis de leçon au frère cadet qui se garde le plus souvent de contredire son aîné ou de le défier, même quand il est en désaccord avec lui.

Le temps passa et Odomar rentra à Salrivières, plus imposant encore que quand il était partis. Les deux frères réunis, les sévices reprirent, et leurs nouvelles victimes furent les Corly, victimes toutes désignées de par leur proximité géographique. Leur rivalité commença dans un bordel de Calembel où une violente rixe éclata entre les deux Volmark et les Corly. Plusieurs de ces derniers perdirent la vie ce soir-là, emportés par la folie meurtrière des deux frères qui n'eurent guère besoin d'hommes de mains pour mettre en route la petite bande. Depuis, les deux familles n'attendent qu'une occasion de s'étriper et se guettent en chiens de faïence.

Leur père finit par disparaître à la chasse et Odomar devint le maître de la maisonnée et de ses terres, mettant ses talents de tueur au service de leur suzerain. Réputés comme les pires hommes de la Morthond, Salrivères retient son souffle depuis une décennie, avec le début du règne d'Odomar. Quand on voit le Colosse, le Mi-Cuit n'est jamais loin, souvent dans son ombre ou dans un coin, observant la foule et prêt à bondir à la moindre occasion de verser le sang. Chien de garde et limier de son frère, il l'accompagne au tournoi d'Osgiliath où il compte bien renforcer la réputation de guerriers des Volmark.





Apparence

Gaudéric Volmark est reconnaissable entre mille. Il est de ces hommes qui ne passent pas inaperçu, et cela n'est pas le fait de son charisme extraordinaire mais plutôt d'une particularité physique qui lui a valu de nombreux surnoms, et moqueries dissimulées. Celui que l'on surnomme le Mi-Cuit ou encore l'Ébouillanté. En effet, difficile de ne pas retenir l'impressionnante séquelle défigurant Gaudéric. Le chevalier a la moitié du visage brûlé vif, sa peau y a disparue, complètement dévorée par le feu, qui lui a laissé une marque indélébile. Sa chair à nue y est rose et rouge, suintante et dégoûtante, sa peau y est pleine de plis, meurtrie à jamais, témoignage de la folie meurtrière d'Odomar. Rares sont ceux connaissant vraiment l'origine de l'impressionnante blessure du Mi-Cuit, et les spéculations vont bon train. Ceux qui en connaissent la vraie histoire n'en redoutent qu'encore plus l'auteur et sa maisonnée. Sur cette impressionnante blessure viennent retomber de longs et filandreux cheveux bruns, que l'on devine la plupart du temps sales, voire gras. Gaudéric ne prend nul soin de cette crinière brune, devenue éparse à l'endroit de sa brûlure, qu'une mèche solitaire vient en partie recouvrir.

Son visage, s'il n'avait pas été altéré par cette ignoble cicatrice aurait pu être agréable ou au moins supportable. L'on devine, grâce à la moitié de sa face épargnée, une mâchoire carrée, un menton volontaire et des yeux vifs pourtant ternes. Son regard perçant observe le monde, perché en haut de ses deux mètres quinze. Moins grand et impressionnant que son colosse de frère, Gaudéric reste un homme de stature massive. Grand et bien bâtis, ses épaules noueuses et ses bras épais manient sans peine toute sorte d'outils de mort avec talent. Il a une préférence pour les épées batardes et ne quitte que rarement la sienne, qu'il a renommé Sanguine, dont on dit que l'acier prend des teintes pourpres tant elle s'est abreuvée de sang. Seul manque à sa formation martiale, l'arc, qu'il manie rarement et avec un piètre talent. Arme couarde selon lui, il lui préfère le corps à corps et n'use même pas d'armes de jet.
Tempérament

Aucune maison n'a plus mauvaise réputation que les Volmark. Les gens de leur terre aiment raconter que même à l'extrême Est de ce monde, on les craint et l'on parle de leur cruauté. Effrayants de par leurs physiques, la réputation est malheureusement largement méritée. Odomar et Gaudéric ne sont pas des enfants de cœur et l'ont prouvés à maintes reprises. Le sombre Gaudéric est taciturne et peu bavard. Souvent, il observe muet, et ses rares interventions sont cinglantes ou expriment son désintérêt et son ennui. Cynique et acide, il ferait un piètre diplomate. Peu versé dans l'art du verbe et des protocoles, il a tendance à dire ce qu'il pense de manière froide et passe pour un homme désagréable. L'on associe son visage à son caractère avec raison. Rares sont ceux qui l'apprécient et la plupart des gens fuient sa compagnie. Il semblerait qu'il soit incapable de ne garder que le côté positif d'une situation. Tout dans sa bouche semble morne ou mort. Il n'apprécie guère les gens hormis sa famille. La vie de cour et les manières l'ennuient, il déteste particulièrement fréquenter la grande bourgeoisie et les cours royales.

La seule chose qui semble excité ce morbide individu est la violence. L'idée de faire couler le sang le rend bien plus expressif et joyeux. Premier au combat, Gaudéric est un homme particulièrement violent et sadique. L'on dit que lui et Odomar ont expérimentés mille et une façon de tuer. Chiens de guerre préférés de leur suzerain, les têtes tombées sous le fil de leurs épées sont légions. Rivaux, soldats ou brigands, toute occasion de faire couler le sang est bonne à prendre. Bon bretteur, Gaudéric doit son talent à son physique. Brutal, il se bat dans un style épuré de toutes fioritures. Chaque coup est destiné à faire mouche et il n'a guère de botte secrète si ce n'est un bon coup dans les bijoux de familles. Il ne se prive d'aucun moyen de déstabiliser son adversaire et l'honneur est une notion qui lui est bien inconnue.

Piètre meneur d'hommes, ils le suivent plus par crainte que par ferveur. Néanmoins, malgré un manque flagrant de charisme, son ardeur au combat en a inspiré plus d'un et nombre de bêtes sanguinaires traînant dans le royaume se sont enrôlées dans les troupes des Volmark. Ils savent qu'à chacune de leur virée avec les deux frères, le sang et les femmes seront au rendez-vous, qu'elles le veulent ou non.

© Narja - Never-Utopia + Hélicon/Neithan


Dernière édition par Gaudéric Volmark le Mer 6 Juil - 14:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Auteur du Nouveau Livre Rouge
Messages : 285
Date d'inscription : 08/02/2016
MessageSujet: Re: Gaudéric Volmark   Dim 19 Juin - 17:58

Mi-cuit très bon choix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Intendant ¤ Prince d'Ithilien
Messages : 142
Date d'inscription : 24/02/2016

INFOS JOUEUR
▌Bourse : 0 deniers
▌Voie du : Seigneur
▌Prestige : 2700
MessageSujet: Re: Gaudéric Volmark   Dim 19 Juin - 18:16

Je les préfère saignant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Mi-Cuit
Messages : 28
Date d'inscription : 19/06/2016

INFOS JOUEUR
▌Bourse : 0 deniers
▌Voie du : Soldat
▌Prestige : 100
MessageSujet: Re: Gaudéric Volmark   Lun 4 Juil - 15:43

Finis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Empereur de la Terre du Milieu
Messages : 78
Date d'inscription : 23/02/2016

INFOS JOUEUR
▌Bourse : 0 deniers
▌Voie du : Seigneur
▌Prestige : 5050
MessageSujet: Re: Gaudéric Volmark   Lun 4 Juil - 15:50

Très belle fiche, digne fils du Gondor. Ton empereur aura quelques missions douteuses à te confier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chef de la Maison de Volmark ¤ Le Colosse
Messages : 18
Date d'inscription : 24/06/2016

INFOS JOUEUR
▌Bourse : 0 deniers
▌Voie du : Seigneur
▌Prestige : 200
MessageSujet: Re: Gaudéric Volmark   Lun 4 Juil - 15:51

Content de te voir fréro ! C'est quoi ta tâche au visage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Héritier de l'Empire ¤ Roi d'Arnor
Messages : 94
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 22
Localisation : Arnor

INFOS JOUEUR
▌Bourse : 0 deniers
▌Voie du : Seigneur
▌Prestige : 2150
MessageSujet: Re: Gaudéric Volmark   Lun 4 Juil - 16:45

Et je valide Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Gaudéric Volmark   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gaudéric Volmark
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux RPG : Mille Ans Après :: Chroniques de la Dagor Dagorath :: Registre des Présentations :: ♦ Fiches validées-